Parmi toutes les stratégies de collecte de fonds, les événements-bénéfices sont et seront toujours parmi les plus vulnérables aux tendances, aux modes et aux facteurs démographiques. Comment choisir les meilleurs et en tirer le maximum?

 

Un marché du don saturé

Au cours des 10 dernières années, la culture philanthropique a explosé au Québec. Aujourd’hui, les Québécois donnent en moyenne 252 $, une hausse de 30 $ depuis 2013, selon l’Étude sur les tendances en philanthropie au Québec, publiée en 2017. Toutefois, le nombre d’organismes et d’événements caritatifs a presque doublé durant la même période, selon Daniel Asselin, président d’Épisode.

Innover, toujours placer la barre plus haute, vouloir encore amasser plus de dons, mettre à contribution toutes les ressources humaines de l’organisation, gérer des bénévoles, courir après des cadeaux pour l’encan, recruter de nouveaux commanditaires (qui ne sont pas les mêmes que nos donateurs…), tout cela peut devenir exténuant et faire surgir des coûts cachés.

Puisqu’il n’est pas possible de segmenter un événement comme un publipostage, les organisations se voient aussi dans l’obligation de réaliser plusieurs événements « annuels » pour rejoindre leurs différents groupes de donateurs actuels et potentiels. Ce qui est impossible à réaliser pour une petite organisation. Le potentiel de croissance de l’événementiel se heurte vite à un mur.

 

L’événement transformationnel

Chez Phil, nous aidons les organisations à passer de la philanthropie passive à une philanthropie active, c’est-à-dire de passer d’un événement transactionnel à un événement relationnel ou transformationnel qui va plus loin que la stricte « collecte de fonds » et valorise son côté « collecte d’information ».  

Comme vous le savez déjà, au-delà des contributions, chaque événement est une occasion de rayonnement. C’est aussi un moment de rapprochements interpersonnels, un nouveau réseau potentiel, des informations qui circulent, des idées, etc. Bref, le potentiel d’un événement va bien au-delà de la collecte de fonds. Encore faut-il s’assurer d’un suivi adéquat car le temps est devenu une denrée rare pour chacun d’entre nous.

Tout est dans la manière d’engager le public à être plus près de votre organisation, de votre cause et de vos bénéficiaires. Pour ce faire, la technologie peut vous être d’un grand secours. Chez Phil, nous la maîtrisons sur le bout de nos doigts!

Cette technologie doit être récente, agile et conviviale. Elle doit faciliter l’engagement et la diffusion de tous les supporteurs, jeunes et moins jeunes. Elle doit vous aider à répondre à des questions comme : Les participants à notre événement connaissent-ils bien notre organisation? Comment sont-ils sensibles à notre mission et à nos objectifs? Comment faire une conversion adéquate des participants en donateurs ?   

Qu’il s’agisse d’événements liés à des activités sportives, créatives ou culturelles, Phil vous offre l’expertise de son équipe pour vous aider à organiser des événements transformationnels réussis. Et cela commence bien AVANT la date de l’événement puisqu’il faut le planifier à l’intérieur du plan de communication annuel pour en faire un succès. Alors ne tardez pas à nous appeler.  

Chez Phil, nous favorisons une approche intégrée qui simplifie l’organisation d’un événement transformationnel :

  • Prises de décisions avant, pendant et après l’événement, incluant un programme de reconnaissance;
  • Recherche et choix du meilleur événement en fonction de vos publics cibles et des parties prenantes;
  • Soutien logistique et technique en termes de stratégies et d’outils de communication.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour une consultation gratuite afin d’évaluer vos besoins événementiels. Notre approche clé en main permet aux organismes de toute taille d’exploiter leur vaste réseau de supporteurs sans avoir à consacrer trop de ressources internes à gérer les nombreux événements qui leur sont proposés.  

Share This