Voici les 11 piliers de la sagesse en collecte de fonds qui peuvent avoir un grand impact sur votre organisme. Imprimez-les et mettez-les sur le frigo!

N’oubliez jamais que les gens donnent aux gens et non aux organismes, à des plans ou à des stratégies.

Cela semble évident mais c’est fréquemment oublié. Même vos concurrents l’oublient, alors il est important de le garder à l’esprit. Concentrez-vous sur le volet relationnel de la collecte de fonds : une personne généreuse en aide d’autres dans le besoin. Personnalisez votre message.  Adressez-vous à un individu.

 

Tout repose sur votre mission.

Rappelez-vous les instructions de Walt Disney à ses directeurs : construisez le palais de La Belle au bois dormant en premier de sorte que chacun voie clairement le « rêve ».

 

Il y a beaucoup plus de collectes de fonds que d’argent disponible.

Si vous commencez par demander de l’argent sans justification vous ne l’obtiendrez pas.  Concentrez-vous plutôt sur les besoins et les accomplissements, en les rapportant rapidement. Apprenez à remercier et à bien accueillir vos donateurs. Ce sont parmi les outils de collecte de fonds les plus efficaces.

 

Au cœur de la collecte de fonds, on doit sentir la sincérité et l’intégrité.

Cultivez patiemment ces vertus dans toutes vos communications. Vous n’inspirerez pas confiance en bousculant les gens.

 

La collecte de fonds consiste davantage à inspirer qu’à demander : ayez  les meilleures histoires et les meilleures raisons de les raconter.

Votre devise devrait être « La vérité, bien racontée » (c’est aussi la signature d’une agence de publicité!). N’envoyez jamais à vos donateurs quelque chose qui n’est pas inspiré et cultivez dans votre organisme l’art perdu de raconter des histoires.  Les collecteurs de fonds devraient être les meilleurs conteurs du monde.

 

Les donateurs donneront plus et plus longtemps s’ils sont à l’aise avec leur don.

Ayez du plaisir à converser avec eux. Cherchez à les enchanter et non simplement à les satisfaire.

 

Prenez conscience que les gens soutiennent les OBNL plutôt que les collecteurs de fonds.

Bref, il vaut mieux rester modeste et vous prémunir contre les dangers du « professionnalisme » en évitant à tout prix le marketing lisse et la publicité persuasive. Faites de la communication le cœur de votre stratégie.

 

Respectez vos donateurs, car ils sont sages, généreux et aimables.

Ne les tenez jamais pour acquis. Ils ne sont pas obligés de faire ce qu’ils font.

 

Devenez un ambassadeur avisé et prudent. Soyez responsable continuellement et uniformément avec vos donateurs.

Croyez vraiment à ce que vous faites. Allez toujours un peu plus loin que ce que les donateurs pourraient raisonnablement attendre de vous.

 

Laissez transparaître votre sincérité et votre engagement.

Les donateurs perçoivent trop souvent la collecte de fonds comme une profession.  Prouvez-leur que votre engagement à la cause est aussi profond que le leur.

 

Apprenez l’art de l’écoute et cultivez la capacité de comprendre.

Apprenez à réagir en fonction de ce qu’on vous dit.

 


Avez-vous d’autres conseils? Écrivez-nous!

Share This